Chiffres clés

 

  • 110 millions d'euros d'importations de produits de la culture et de l'élevage en 2018, en variation de + 1.26% par an, à comparer à l'augmentation annuelle de 0.6% de la population à La Réunion.
  • 2843 établissements dans les sous-secteurs des fruits et légumes, nombre en augmentation de 19% par rapport à 2012.
  • 8309 actifs en emploi en 2015, en diminution de 2.2% par rapport à 2010, dont 62% d'agriculteurs exploitants.

Préambule

La stabilité de la production de cannes à sucre et l'augmentation des importations de produits de la culture et de l'élevage, deux fois plus importante que celle de la population réunionnaise, constituent des indicateurs pouvant conduire à considérer que les entreprises du secteur de l'agriculture à La Réunion rencontrent des difficultés pour développer leurs activités et tirer le meilleur profit de la croissance réguliére de la population.

Le secteur de l'agriculture pourrait être porteur de plusieurs milliers de nouveaux emplois, à condition que :
- des changements significatifs soient apportés aux politiques d'allocation des sols, d'une part aux différentes activités agricoles, et d'autre part aux constructions de logements, de locaux non résidentiels et autres équipements publics ;
- des investissements soient réalisés dans le secteur des industries agroalimentaires pour permettre la transformation des produits agricoles, notamment fruits et légumes, et ainsi favoriser l'exportation de ces produits, tout autant qu'apporter des solutions durables aux problémes de sur-production.

Champ sectoriel

 Ensemble des sous-secteurs du secteur AZ-Agriculture, sylviculture et pêche à l'exception du 0170Z-Chasse, piégage et services annexes. 

Activités

Canne à sucre :
- forte diminution du nombre de livreurs et des surfaces plantées ;
- stabilité (hors aléas climatiques) des tonnages de cannes livrés, qui pourraient diminuer significativement à moyen terme (réduction / suppression des aides de l'Etat / l'Europe).

Fleurs, fruits, légumes :
- aucune statistiqe permettant une connaissance suffisante des productions locales ;
- des augmentations importantes des importations quelque soit la catégorie de produits ;
- des exportations de fruits relativement faibles, mais en augmentation de 57 % de 2013 à 2018.

Elevages :
- faible diminution tendancielle des productions de lait et de viandes porcines ;
- production de viande bovine trés peu importante et n'évoluant pas au fil des années, expliquant les augmentations réguliéres des importations ;
- stabilité de la production de volailles.

Sylviculture :
-> aucune donnée disponible.

Pêche :
- forte diminution des activités de pêche industrielle (- 33% des tonnages péchés de 2005-2006 à 2017) ;
- avec pour conséquences une diminution de l'ordre de 60% des exportations et l'augmentation des importations de produits de la pêche entre 2015 et 2018 (+ 25 %).

Entreprises

Hors Sylviculture, le secteur de l'agriculture à La Réunion est caractérisé par une part trés importante des établissements n'ayant aucun salarié.

Agriculture :
L'accroissement de la superficie moyenne des exploitations canniéres et le développement des entreprises dans les secteurs des fruits et légumes ont eu pour conséquence une nette augmentation de la part des trés petites entreprises (1 ou 2 salariés) qui passe de 5.4% en 2012 à 7.7% en 2017.

Sylviculture :
Majoritairement implantée dans le Sud (83%), les entreprises sont de petites tailles, à l'exception de l'Office National des Forets qui gére les surfaces les plus importantes.

Pêche :
- 88% des entreprises dans le sous-secteur de la pêche en mer ;
- seulement 50% d'entrepreneurs individuels (contre 92% dans l'agriculture) ;

Emplois

Pas de données récentes et pouvant permettre l'analyse des évolutions des emplois par sous-secteurs.
De source INSEE-Estel, l'emploi salarié dans le grand secteur de l'Agriculture-Sylviculture-Pêche serait de 3 000 en 2016, effectif stable sur les cinq derniéres années, pouvant ne pas correspondre à la réalité, l'emploi informel pouvant être encore important dans l'agriculture, notamment dans le secteur cannier.

Sur la base des données du Recensement général de la population :
- 8 309 actifs en emplois ont été recensés (salariés et non salariés) en 2017, effectif en diminution de 2.2% par rapport à 2010 ;
- 62% des actifs en emploi sont des agriculteurs exploitants ;
- la pyramide des âges laisse supposer une population vieillissante (sommet de la pyramide à 50-24 ans, les moins de 30 ans ne représentant que 11% des actifs en emploi, contre 19% pour l'ensemble des actifs à La Réunion).