Jeudi dernier (17 octobre 2019), France compétences a attribué les marchés aux opérateurs des 15 régions de France qui délivreront le CEP aux actifs occupés à partir de janvier 2020.

Aucune des offres faites par des opérateurs réunionnais n’a été retenue, le seul autre territoire pour lequel le marché a été relancé est celui de la Guyane. 

En se basant sur l’interview de Véronique Dessen-Torres, Directrice des territoires et des partenariats à France compétences, on peut supposer que les offres des acteurs réunionnais ne permettaient pas de satisfaire aux attentes principales de France compétences :

  • une accessibilité des services à tous les salariés : nombre de sites d’accueil / de conseillers,  articulation entre présentiel et à distance ;
  • une capacité à travailler avec les opérateurs de la formation en région ; 
  • une offre de service de qualité, pouvant s’adapter à la diversité des besoins.

Dans les quinze régions de France, ou les nouveaux services seront opérationnels le 1er janvier 2020, les opérateurs sont, de source Les Echos :

  • Les CIBC en ont remporté 7 : AURA, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, PACA, Bourgogne-Franche-Comté, Guadeloupe, Mayotte ;
  • le cabinet de conseil en ressources humaines TINGARI : Île-de-France, Hauts-de-France, Centre-Val de Loire ;
  • le cabinet CATALYS : Pays de la Loire, Normandie, Bretagne ;
  • la CCI de Meurthe et Moselle : Grand-Est ;
  • le cabinet AKSYS : Martinique ;
  • pour la Corse, le nom de l’attributaire ne peut encore être communiqué du fait de l’engagement par France compétences d’une procédure d’attribution complémentaire à la demande du CREFOP.

France compétences mettra en ligne (officiellement) les noms des opérateurs retenus le 5 novembre 2019.

 


eldst

Notre fil Twitter