Les conditions d'accés au dispositif pour les réunionnais-ses se précisent ...

En date du 22 janvier, la DGEFP a publié une Instruction précisant les modalités principales d'accés au dispositif et mettant à disposition de la DIECCTE un ensemble de documents (Formulaire de demande d'inscription aux épreuves, Modéle de livret de certification, Document d'information candidat ...).

Début février, des représentants de l'AFPA ont pu échanger à la DIECCTE de La Réunion sur les modalités / conditions d'un accompagnement à distance, qui sera probablement fait par le centre de Pays de Loire.

On devrait trés prochainement disposer de la disposition réglementaire autorisant la mobilisation d'un congé VAE dans le cadre de l'accompagnement, aucune mesure ne prévoyant pour le moment les possibilités d'absences pour les candidats et le financement de l'accompagnement ...

Télécharger le Guide - La certification des compétences des représentants du personnel et des mandataires syndicaux, publié le 31/01/2019.

 

 

---11/01/2019-------------------------

À travers l’exercice de leur mandat, qui réclame des connaissances et des aptitudes variées, les représentants du personnel et les délégués syndicaux développent des compétences multiples.

La certification relative aux compétences acquises dans l’exercice d’un mandat de représentant du personnel ou d’un mandat syndical constitue pour ces bénéficiaires un véritable atout pour faire valoir leurs compétences, acquérir une nouvelle qualification et évoluer professionnellement. Elle vient renforcer la sécurisation des parcours professionnels des représentants du personnel et des délégués syndicaux.Elle vient renforcer la sécurisation des parcours professionnels des représentants du personnel et des délégués syndicaux.

  • Cette certification vise, par équivalence directe avec une partie d’une certification professionnelle existante, à créer des passerelles vers des métiers qui ne sont pas nécessairement les métiers d’origine des mandatés. Elle peut permettre ainsi la prise en compte des compétences acquises au cours d’un mandat syndical ou de représentant du personnel dans une suite de parcours professionnel.
  • Il ne s’agit aucunement d’un dispositif devant permettre la professionnalisation des mandatés en poste.

Qui est concerné ?

Toutes les personnes justifiant l’exercice d’un mandat de représentant du personnel ou d’un mandat syndical au cours des cinq années précédant la session d’examen peuvent candidater à cette certification.

Comment est structurée la certification ?

La certification est structurée en six domaines de compétences transférables, rédigés à partir des compétences qui correspondent à l’exercice des mandats exercés en entreprise. Les domaines de compétences de cette certification sont dénommés certificats de compétences professionnelles (CCP) :

  • CCP « Encadrement et animation d’équipe » ;
  • CCP « Gestion et traitement de l’information » ;
  • CCP « Assistance dans la prise en charge de projet » ;
  • CCP « Mise en œuvre d’un service de médiation sociale » ;
  • CCP « Prospection et négociation commerciale » ;
  • CCP « Suivi de dossier social d’entreprise ».

 Chacun de ces CCP présente au moins une équivalence avec un bloc de compétences d’un titre professionnel délivré par le ministère du travail.

Équivalences entre CCP et blocs de compétences d’un titre professionnel
Certification relative aux compétences acquises dans l’exercice d’un mandat de représentant du personnel ou d’un mandat syndical Titre professionnel délivré par le ministère du Travail
CCP « Encadrement et animation d’équipe » Bloc de compétences « Animer une équipe »
du titre professionnel :
« Responsable de petite et moyenne structure »
(niveau III)
CCP « Gestion et traitement de l’information » Bloc de compétences « Gérer le traitement, l’organisation et le partage de l’information »
du titre professionnel :
« Assistant de direction » (niveau III)
CCP « Assistance dans la prise en charge d’un projet » Bloc de compétences « Assister un dirigeant dans la prise en charge d’un projet »
du titre professionnel :
« Assistant de direction » (niveau III)
CCP « Mise en œuvre d’un service de médiation sociale » Bloc de compétences « Assurer un service de médiation sociale » du titre professionnel :
« Médiateur social accès aux droits et services »
(niveau IV)
CCP « Prospection et négociation commerciale » Bloc de compétences « Prospecter, présenter et négocier une solution technique » du titre professionnel :
« Négociateur technico‐commercial » (niveau III)
CCP « Suivi de dossier social d’entreprise » Bloc de compétences « Assurer la tenue et le suivi du dossier social de l’entreprise » du titre professionnel :
« Gestionnaire de paie » (niveau III)

Comment sont évaluées les compétences ?

Pour chaque CCP transférable, l’épreuve de certification est une épreuve appelée questionnement à partir de productions. Elle se déroule en 2 ou 3 parties, en fonction du nombre de compétences à évaluer. Chaque partie donne lieu à la production par le candidat d’un écrit de 2 à 4 pages, élaboré en amont de la session. Cet écrit est présenté au jury pendant 10 à 15 minutes.Le jury questionne ensuite le candidat pendant 15 à 20 minutes. Le candidat devra démontrer ses compétences acquises lors du mandat et sa capacité à les transférer vers des compétences professionnelles du métier visé.La totalité des compétences doit être validée par le jury pour l’acquisition du CCP.Les détails des productions attendues et des modalités d’évaluation sont décrits dans le référentiel de certification de chaque CCP transférable.

Organisation des sessions d’examen

L’organisation des sessions d’examen est assurée par l’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA).

Accompagnement sur mesure des mandatés pour valoriser leurs compétences

Dans le cadre de la création de la certification dédiée aux mandatés par le ministère du Travail, un dispositif d’accompagnement des candidats est mis en œuvre par l’Afpa. L’objectif est de les aider dans leur orientation et la réalisation de leur projet d’obtention d’un certificat de compétences professionnelles.Le dispositif d’accompagnement des mandatés candidats à la certification se compose de trois phases principales :

1. Choisir un certificat de compétences professionnelles (CCP) de mandaté : Chaque candidat, qui exerce, ou a exercé un mandat syndical ou de représentant du personnel durant les cinq dernières années, doit au préalable choisir parmi les CCP existants et se positionner en fonction du projet poursuivi.Un conseiller de lAfpa spécialisé en psychologie du travail et en orientation professionnelle aide, individuellement et avec méthode, chaque mandaté dans cette prise de décision. L’entretien dure environ une heure et demi. Il consiste à vérifier les chances d’obtention du certificat visé :

  • en évaluant sa pertinence au regard de l’expérience et des motivations du mandaté
  • en mesurant les écarts entre les attendus du CCP et la réalité des compétences acquises
  • en considérant les moyens de combler ces écarts constatés et de préparer l’évaluation finale.

2. Rédiger le dossier de productions : Une fois le choix de CCP établi, le mandaté candidat s’engage à mener un travail personnel et à participer à cinq atelier collectifs pour préparer le dossier de productions écrites qui servira de support au jury au moment de l’évaluation orale.Outre une réflexion personnelle à mener tout le long du processus, les ateliers collectifs permettent au groupe de mandatés de partager leurs expériences, leurs ressentis et de s’appuyer sur les deux conseillers de l’Afpa pour construire leur argumentaire. La composition du dossier à produire est déterminée par un référentiel fourni à chaque candidat en fonction du CCP choisi.La structure générale doit être respectée : deux à trois parties en fonction du nombre de compétences à évaluer. Chaque partie se compose de deux à quatre pages ayant pour objet d’illustrer chaque compétence requise par une situation rencontrée pendant l’activité du mandat.Le rédacteur doit démontrer qu’il a acquis ces compétences et qu’il est en capacité de les appliquer à une situation de travail en contexte professionnel.Si des compétences requises pour l’obtention du CCP n’ont pas été développées au cours de l’activité de mandaté, le candidat doit démontrer qu’il a su combler ces lacunes par des initiatives personnelles. Il peut s’agir de recherches documentaires, d’une formation courte, d’un entretien ou d’une immersion avec un professionnel, etc.

3. Préparer l’entretien oral : La préparation de l’entretien oral face au jury composé d’un professionnel et d’un mandaté syndical est essentielle. En effet, cet échange dure environ une heure :

  • chaque partie de la production écrite doit être présentée par oral par le candidat en 10 ou 15 min ;
  • suivie d’un questionnement du jury de 15 à 20 min.

Les évaluateurs ont pris connaissance de la production écrite avant l’entretien. En interrogeant le candidat, ils cherchent à préciser et à compléter les éléments fournis pour vérifier la bonne maîtrise de toutes les compétences requises d’une part, et sa capacité à les transférer dans le métier visé d’autre part.Pour le mandaté, l’entretien demande un bon esprit de synthèse et une préparation rigoureuse en amont. La totalité des compétences doivent être validées par le jury pour l’obtention du CCP transférable.

Comment procéder ?

Étape 1 - Le candidat adresse au un centre AFPA chargé de l’organisation de la session, une demande d’inscription aux épreuves (voir annexe 2 de l’arrêté du 18 juin 2018) qui leur permettant d’obtenir le ou les CCP visés, accompagnée d’un des justificatifs suivant, attestant l’exercice d’activités dans le cadre d’un mandat syndical:

  • la photocopie des autorisations d’absence précisant le volume horaire et la période concernée ;
  • la photocopie de la décharge d’activité de service ou d’une attestation de l’employeur précisant le volume du crédit d’heures et la période concernée ;
  • l’attestation signée d’un membre du bureau de l’organisation syndicale, précisant la fonction, la durée et la nature des activités exercées ;
  • le cas échéant, la photocopie de l’entretien professionnel réalisé en fin de mandat syndical.

Étape 2 - Après examen des pièces justificatives fournies, le centre agréé notifie la conformité de la demande aux candidats. Celle-ci autorise les candidats à se présenter à une session d’examen pendant deux ans.

Étape 3 - Des modalités d’accompagnement des candidats sont mises en œuvre par l’AFPA pour les aider à rédiger leur dossier professionnel, notamment, à exposer les compétences acquises lors de leur mandat et à démontrer leur capacité à les transférer vers les compétences du métier visé.

Étape 4 – Au cours d’une session d’examen, le candidat est évalué par un jury composé au moins de :

  • Un professionnel habilité pour le titre professionnel dont un ou plusieurs certificats de compétences professionnelles font l’objet d’une équivalence avec le certificat de compétences professionnelles visé;
  • Un membre issu d’une organisation syndicale représentative au niveau national ayant exercé un mandat de représentant du personnel ou un mandat syndical. Celui-ci est habilité, sur la base des propositions des organisations syndicales représentatives au niveau national et des demandes individuelles adressées au directeur régional des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi, pour l’ensemble des certificats de compétences professionnelles constitutifs de la certification et pour la durée de validité de la certification.

Le jury est une entité collégiale compétente sur l’ensemble des activités évaluées au cours de la session d’examen. Les membres du jury ne doivent entretenir ou avoir entretenu aucun lien professionnel ou personnel avec le candidat.

Étape 5 – En cas de réussite au certificat de compétences professionnelles un livret de certification est délivré au candidat. En cas de validation de l’ensemble des certificats de compétences professionnelles constitutifs de la certification, la certification est délivrée au candidat.

 

L'article sera mis à jour quand nous aurons plus d'information concernant le centre AFPA qui sera mandaté pour prendre en charge l'organisation des sessions d'examen, l'accompagnement des candidats ... 

Source

Notre fil Twitter