Document de référence que chacun des acteurs du dialogue social territorial doit avoir lu et toujours garder à portée de main !

Téléchargement : 
https://www.iedom.fr/IMG/rapport_annuel_iedom_la_reunion_2019/#page=1

Ci-aprés, l'avant-propos du Directeur de l'IEDOM :

En 2019, l’économie réunionnaise se redresse. Après les inquiétudes suscitées par les blocages de fin 2018 lors des mouvements des Gilets jaunes, les entreprises réunionnaises ont montré leur capacité de résilience. L’enquête de conjoncture menée par l’IEDOM nous a révélé tout au long de l’année une amélioration du climat des affaires. Tous les secteurs sont concernés par cette dynamique positive, à l’exception du secteur de la construction qui reste fragile.

Sur le marché du travail, la situation est encourageante avec une hausse importante des emplois salariés et une diminution du nombre de chômeurs. Cette dynamique favorise les revenus des ménages qui prog ressent. Le pouvoir d’achat est également soutenu par des mesures spécifiques mises en place en 2019 en réponse aux mouvements sociaux. La consommation des ménages, principal moteur de la croissance réunionnaise, est ainsi de nouveau vigoureuse.

Si la conjoncture 2019 a été plutôt favorable, cet élan est brutalement interrompu en 2020, à La Réunion comme ailleurs en France et dans une majorité de pays, par la crise liée à la pandémie de Covid-19. Les mesures prises pour endiguer la crise sanitaire ont des conséquences lourdes sur l’activité économique. À la mise en place du confinement, la chute immédiate d’activité sur l’ensemble de l’économie réunionnaise est évaluée à 28 %. Pour des secteurs tels que le tourisme ou le BTP, l’arrêt est total. L’indicateur du climat des affaires (ICA) produit par l’IEDOM, connait au premier trimestre 2020 sa plus forte chute depuis l’existence de l’enquête. Les chefs d’entreprise font face à un nouveau combat pour la sauvegarde de leur activité et des emplois. Le soutien bancaire et public, via notamment les mesures d’urgence mises en place, sera déterminant pour redresser l’économie. Ce soutien est massif et mobilise l’ensemble des acteurs.

Dans un tel contexte, l’action de l’IEDOM est primordiale. D’une part, l’IEDOM a pleinement un rôle d’accompagnement et de soutien au service des entreprises, des particuliers et des banques. Cette action se déploie au travers des différentes missions : médiation du crédit, accompagnement des TPE, traitement des dossiers de surendettement, éducation financière, surveillance du système bancaire et des systèmes de paiement, ou encore cotation des entreprises. Bien évidemment, il convient d’assurer, quelles que soient les circonstances, la mise à disposition du public des billets et monnaies nécessaires à la vie quotidienne.

D’autre part, l’IEDOM joue également un rôle d’observatoire de l’économie au travers de ses nombreuses publications. Chaque année, le rapport annuel donne une vision détaillée de la situation économique et financière du département au travers de données chiffrées et d’analyses sectorielles. La réalisation du présent ouvrage s’est faite dans un contexte très particulier du fait de la crise sanitaire, mais il revêt une importance forte. En effet, 2019 restera une année de référence pour analyser la crise et ses conséquences sur les années à venir. L’appréciation de cette crise sur le plan économique et financier est indispensable. En apportant une meilleure compréhension des difficultés et des enjeux locaux, une adaptation des dispositifs de soutien à l’économie et d’accompagnement des entreprises sera possible.

Gilles LESELLIER Directeur de l’IEDOM de La Réunion"