Au 28 avril 2020, en raison du coronavirus, 13 747 demandes d’activité partielle ont été déposées à La Réunion par 63% des établissements employeurs soit 14 % de plus qu’à la date du 21 avril, contre +11 % au niveau national.

Ces demandes concernent 101 832 salariés, soit 63,1% des salariés du secteur privé, contre 60,3% au niveau national.

En terme d’évolution des demandes depuis la mise en place du dispositif d’activité partielle, la principale observation est la diminution régulière du nombre moyen de salariés concernés par demande au fil du temps, qui s’explique par les difficultés rencontrées par les plus petites entreprises pour enregistrer leurs demandes d’activité partielle.

Compte tenu de la part importante des très petites entreprises (58% des heures d’activité partielle demandées par les moins de 20 salariés), l’enjeu de la reprise des activités à compter du 11 mai 2020, sera, pour les partenaires sociaux (représentants des employeurs et des salariés), l’effectivité du dialogue social devant permettre que soient mises en place les mesures de prévention et de protection de la santé de chacun(e), employeurs, salariés, sous-traitants, clients …, notamment par une élaboration concertée et au plus tôt de « Protocoles de reprise d’activité » dans chacune des entreprises, quelle qu’en soit la taille.

 

Télécharger la Note d'analyse